LE FIL n°13 – 2019 #2

Retour

La dernière Lettre d’info de la construction bois est disponible

La dernière lettre d’information d’AFCOBOIS est disponible au téléchargement. 

SOMMAIRE : 

  • Éditorial de Frédéric CARTERET, Président d’AFCOBOIS
  • Le DTU 31.2
  • Propagation du feu par les façades : mise à jour
  • FOB : nouvelles règles professionnelles
  • Congrès/ Salon/ Prix : les actions Afcobois
  • Focus sur la réhabilitation des Bains Douches
  • Lancement du Guide Revêtements de façades 2019-20
  • Et le supplément 4 pages consacré aux nouveautés des Partenaires industriels AFCOBOIS

EXTRAIT

Avant-goût du FIL13, avec l’éditorial de Frédéric Carteret :
De la progression du Bois relevée par l’Enquête Nationale de la Construction Bois aux JO2024, le bois avance…

« Les chiffres qui viennent d’être dévoilés par l’Enquête Nationale de la Construction Bois 2019 portant sur l’activité 2018, mettent en avant un redémarrage de la construction bois après des années difficiles, notamment pendant la période 2015-2016. C’est ainsi que la maison individuelle à structure bois approche les 15 000 unités annuelles, secteur diffus et groupé confondus. Les loge- ments collectifs dépassent la barre des 10 000 unités, et ce n’est certai- nement qu’un début, avec la progression des immeubles bois de moyenne et grande hauteur. Les extensions-surélévations en bois dépassent, elles aussi, les 10 000 unités, un chiffre qu’elles n’avaient jamais atteint. Le marché du non résidentiel n’est pas en reste avec plus de 3.4 millions de m2 réalisés en structure bois. Parallèlement à cette progression « naturelle », la construction bois devrait être ponctuellement « boostée » par la tenue à Paris, en 2024, des jeux olympiques et paralympiques d’été. Pour atteindre les objectifs environnementaux fixés par la France, les constructions réalisées pour le village des athlètes mais aussi pour le cluster des médias devront utiliser un maximum de matériaux bio-sourcés pour limiter l’impact carbone des bâtiments. C’est pourquoi SOLIDEO, la société de livraison des ouvrages olympiques, a défini un cahier des charges stipulant que, en dessous de R+8 (soit en dessous de 28 mètres), les bâtiments devront être réalisés en structure bois et avec un maximum de matériaux bio-sourcés. Au-delà de 8 étages, le bois sera préconisé mais pas imposé, ce qui devrait conduire à la réalisation de solutions mixtes. (…) « 

TÉLÉCHARGER le FIL N°13

Prochaine édition : LE FIL 14 – 2019 #03 (parution programmée pour l’automne 2019)

Retour